Interview de la photographe de talent Nora Houguenade, mêlant danse et photo avec sublitilé


Parce que pour beaucoup de créateurs l'art est une source d'inspiration à part entière,

Nora Houguenade, jeune photographe talentueuse de 25ans nous livre son parcours et son évolution, ses valeurs et inspirations...!

Elle a exposé en novembre ses photos sur le thème de la danse, un succès...!

"Danse urbaine", une jolie façon de rendre hommage à sa deuxième passion : la danse.

Elle observe, et immortalise des instants d'énergie, d'esthétisme et de performance en mettant en scène un danseur dans un univers urbain, en mouvement devant des matière brutes des paysages de rue... Cet univers envoûtant et énergisant donne envie d'en voir plus...

A quand la prochaine expo ?

Le Sens Inverse : "Quand as-tu su que tu souhaitais devenir photographe ?"

J’ai toujours eu un faible pour la photographie. Au collège je me baladais presque continuellement avec un appareil, mais ça restait qu’un hobbie, une passion, qui s’est développé petit à petit. Je voulais devenir pédiatre à l’époque mais la première année de médecine m’a très vite fait comprendre que la photographie prendrait le dessus et deviendrait plus qu’une passion: un métier.

Le Sens Inverse : "Quelle formation as-tu suivie ?"

Nora : "J’ai suivi une formation pendant trois dans une école de communication visuelle, l’EFET (Paris 12ème), section photographie. J’ai ainsi pu être diplômée en juin 2011."

Le Sens Inverse "Qu'est ce qui t'a le plus appris ?"

Nora : "Mon expérience et la pratique. On a beau nous enseigner la théorie, qui reste nécessaire dans l’enseignement de la photographie, la prise continuelle d’images permet vraiment de nous améliorer, de trouver son regard.

Et j’ai encore beaucoup à apprendre !"

Le Sens Inverse : "Qu'est-ce qui t'inspire ?"

Nora : "L’inconnu! J’aime découvrir des espaces, des visages, des matières... La création du cadrage et de l’image se fait ensuite.

Tout peut-être inspirant à partir du moment où l’on sait observer.

Il est aussi évident que beaucoup de grands photographes inspirent: rien ne se créé, tout se transforme."

Le Sens Inverse : "Qu'aimes-tu le plus dans ton métier ?"

Nora : "J’aime le fait d’être mon propre patron, de pouvoir faire mes choix. Et au delà de ça, j’aime le changement: je peux me retrouver à faire un reportage dans un lycée au Maroc puis me retrouver en shooting mode dans mon petit appartement à Paris... Je ne cesse de découvrir des univers, des cultures, des gens. Il n’y a rien de monotone dans mon travail et c’est une très grande richesse."

Le Sens Inverse - "Que souhaites-tu transmettre ou refléter à travers tes photos ?"

Nora: "Je souhaite transmettre l’instant de vie, tout simplement. Comme les grands photographes humanistes de l’époque. Pour moi, prendre une photo, c’est capter le moment qui combine émotion, graphisme et regard. C’est aussi un partage qui me permet d’exprimer ma sensibilité. Par exemple, dans la série - Danse urbaine -, le danseur donne un sens à l’espace qu’il investit et un lien se créé entre l’architecture des lieux et sa chorégraphie. "

Le Sens Inverse : "Selon toi, comment évolue le milieu artistique aujourd'hui avec les nouvelles technologies (argentique/numérique) ?"

Nora : "Le milieu artistique ne cesse de se développer ! D’une part car les artistes sont de plus en plus nombreux, notamment les photographes. Et d’autre part car au delà de la photo numérique, il y aussi maintenant tout ce qui concerne la post production d’images, les montages photos qui sont de plus en plus présents et de plus en plus performants. Ça en devient un autre métier, c’est presque de la peinture digital."

Le Sens Inverse : "Quel impact cela a-t-il sur toi (positif/négatif) ?"

Nora : "L’impact direct c’est qu’il y a beaucoup de concurrences mais après chacun a son style, son regard... donc je m’efforce de rester égal à moi même dans mes envies et mes démarches."

Le Sens Inverse : "Quels sont tes projets pour la suite ?"

Nora : "Continuer de vivre de ma passion, et le partager avec le plus de monde possible. J’aimerais également étendre un peu plus de projets au Maroc où ma mère habite pour élargir encore et toujours les horizons."

Le Sens Inverse : "Merci Nora... nous te souhaitons beaucoup de succès et somme curieux de voir tes futurs clichés exposés prochainement !"

Découvrez son site ici : http://norahouguenade.com/

#norahouguenade #photographe #danseurbaine #exposition #dansederue #inspiration

61 vues
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

a propos

           

LE SENS INVERSE propose des ateliers de conseil en développement aux petites et moyennes entreprises à travers une communication positive engagée et durable. 

Nos Ateliers :

"Structurer son projet"

"Construire son identité de marque durable"

"Créer sa boutique éphémère & éthique"

 

contact@lesensinverse.com

06 85 43 00 96