L'interview de Virginie, créatrice de la belle marque française Monsieur Charli


En créant Monsieur Charli, Virginie Lépron s’est inspirée des hommes qui l’entouraient, bien dans leur peau, actifs, chics ou décontractés. Il manquait à tous un sac ou un foulard à leur image. Devant l’envie des hommes de posséder un objet à la fois pratique et esthétique, Virginie a tout naturellement décidé de créer une ligne d’accessoires masculins. La collection Monsieur Charli s’articule autour de 3 types d’hommes : l’homme distingué, le globbe trotter et le citadin branché. Elle s’amuse à revisiter des formes classiques, mais avec des matières différentes ou détournées. Monsieur Charli ne cherche pas à suivre les clichés de la mode, mais plutôt à proposer des pièces intemporelles… Les hommes ont enfin compris ce que les femmes savent depuis longtemps : évidemment utile, le sac ou le foulard sont également les accessoires idéaux pour asseoir un style et parfaire une allure !

Aussi nous mettons un point d’honneur à ce que chaque produit soit élaboré de manière éthique et attendons de nos fournisseurs qu’ils créent et entretiennent un environnement protecteur de la santé et de la sécurité de leurs employés, ainsi que de leurs droits fondamentaux.

Découvrez l'expérience de la créatrice et l'évolution de la marque de Monsieur Charli !

LE SENS INVERSE : « Quel est ton parcours ? »

Virginie Lepron : « J'ai beaucoup travaillé en usine ou j'ai appris les contraintes de production et comment créer une collection. J’ai créé une collection de lunettes solaires pour l'homme, travaillant au marketing au sein du groupe Sara Lee pour la lingerie masculine, quelques années en usine textile lyonnais et depuis 10 ans sourceuse textile pour des marques haut de gamme (Isabel Marant , Anne Fontaine , Barbara bui...) Lorsqu’on est créateur, la partie production ou approvisionnement matière doit être entièrement maîtrisée, cela évite de se retrouver à créer un produit qu'on ne pourra pas produire pour des raisons de coûts, de minimum... »

LE SENS INVERSE : « Quand as-tu décidé de créer ta marque ? Pourquoi ? »

Virginie Lepron : « Il y a 3 ans , je trouvais qu'il manquait véritablement d'une offre créateur dans le secteur de la mode masculine des accessoires, dotée d'un belle experience sur le marché de l'homme, j'ai tout naturellement eu envie de tenter l'aventure. J'ai passé plus de 6 mois à étudier le marché sous toutes ses formes (concurrence , revendeur, prix marché , cible idéale ...) en réalisant un vrai business plan pour que mon produit sorte au bon prix , et soit revendu chez les bonnes personnes. »

LE SENS INVERSE : « Peux-tu me décrire ta journée type ? »

Virginie Lepron : « Je me lève très tôt... J'adore le calme du matin !

Un café et le fashion magazine pour lire l'actualité de la mode dans le monde

Je passe 35 min max sur pinterest, cela booste mes envies de création , de changement ...

Je prépare les ventes internet ou revendeurs (c'est le côté fastidieux mais cela fait partie du business), je jette un oeil sur mes blog homme (le barboteur, comme un camion ....) pour suivre l'actualités des concurrents. Je fais un point avec ma chargée de com sur les visuels en cours à poster, les thèmes surlesquels j'ai envie que la marque communique puis

je me mets a créer les dessins et le graphisme ou corriger un sac un foulard, tous les jours , jusqu'à ce que je sois totalement satisfaite du rendu. Enfin, je réponds à mes emails et essaye de dénicher des nouveaux clients. "

LE SENS INVERSE : « Comment définirais-tu ta marque aujourd'hui, par quoi/quel univers te démarques-tu ? »

Virginie Lepron : « Concernant Monsieur Charli, je me suis focalisée sur l'acessoire de mode pour homme , qui cible l'homme urbain modeux de 35 ans , moins cher que les grands mastodontes de la maroquinerie et revente sur le web (meilleure sortie des e-boutiques )

Ce sont des produits assez mixte, j'aime l'idée qu'une femme aie envie de piquer le foulard de son homme et encore mieux sa sacoche de travail , car elle est tellement pratique

Les imprimés sont là pour donner une touche de fantaisie et d'humour

un sac robuste et pratique mais tellement loin des sentiers battus et une touche 'rock sexy… »

LE SENS INVERSE : « Quelle est ta cible ? «

Virginie Lepron : « L'homme de 35 ans , actif et urbain , soucieux de son image, et avec un goût très defini de son propre style.

Une ligne d'accessoires ne peut cibler un seul univers, au contraire nous cherchons à offrir la possibilité à nos clients de pouvoir donner une touche différente en fonction du foulard porté, c'est pourquoi notre collection s'articule autour de 3 univers très différents casual chic, bohème mixte et dandy hypster .

Notre slogan : "bien choisi, le foulard donne l'allure !" »

LE SENS INVERSE : « As-tu réadapté tes modèles en fonction de l'évolution de ta marque ? »

Virginie Lepron : « Oui pour rendre le sac encore plus pratique !! je rajoute des bandouliere à tous les sacs , les hommes ont vraiement besoin d'avoir les mains libres (les femmes aussi d'ailleurs ).

Grace a ma boutique rue Condorcet je peux rencontrer les clients et écouter parfois leurs attentes, mais chacun a ses propores besoin et envies et il faut souvent s'écouter soi ... c'est toujours la clé de la réussite de la creation. »

LE SENS INVERSE : « Quelles sont, selon toi, les critères indispensables aujourd'hui pour faire perdurer sa marque ?

Virginie Lepron : « Communiquer et de facon anti-institutionnelle, et cela est la partie la plus ludique de l'histoire, via nos réseaux sociaux , Facebook, twiteer, blog, pinterest et Instagram, nous essayons de raconter notre histoire, notre quotidien et pensons aussi ne pas toujours parler que de Monsieur Charli mais aussi de themes qui nous inspirent est important. »

LE SENS INVERSE : « Peux-tu nous donner un exemple de difficulté à laquelle tu as dû faire face durant ces 10 dernières années ? »

Virginie Lepron : « Les dates de sorties des collections qui donne un départ et une fin à la collection assez frustrant car j'ai toujours envie de rajouter des détails aux imprimés des colorations des thèmes ..

pour ma part je ne mets jamais un produit en fin de vie, je ne suis pas les grands diktats de période de soldes et n'ai aucun scrupule à reconduire un article d'une saison à l'autre. Mais quand on commence à avoir un grand parc de followers, de clients il est bien entendu necessaire de sortir des nouveautés, je pense qu'un créateur, à la difference d'une marque, doit raisonner en terme de nouveautés et non de collection. Les créations ne doivent pas être indexées à une saisonnalité, et surtout pas en phase avec le produit Hype du moment. »

LE SENS INVERSE : « Qu'est ce qui fonctionne le mieux aujourd'hui ? »

Virginie Lepron : « Le foulard imprimé en oversize dans des matières nobles telles que cashemere / modal, les gaze de laine, les soies coton. »

LE SENS INVERSE : « Comment génères-tu du trafic vers ton eshop ? »

Virginie Lepron : « A partir de nos réseaux... enfin je crois !! »

LE SENS INVERSE : « Quels sont tes projets pour Monsieur Charli aujourd'hui ? »

Virginie Lepron : « Compléter gamme d'accessoires avec des ceintures et bracelets

mais surtout des bracelets (je suis actuellement sur des créations) »

LE SENS INVERSE : Merci beaucoup Virginie pour tes réponses et ton enthousiasme, on a hâte de découvrir les nouveautés Printemps-Eté !

Découvrez son site ici : http://www.monsieur-charli.fr/

Et sa nouvelle boutique Monsieur charli & les filles au 42 rue condorcet 75009 Paris

#soldé #tenues #looké #lui #elle #Faguo #Craie #BobCarpenter #SixetSept #KarineLecchi #AMoodZ #CouvreChef #LonesomeDetail #LaContredanse #Ysé #TammyBenjamin #WantedGina #CamilleEnrico #MadeinFrance #LespetitsFrenchies #Pull #chemise #casquette #bonnet #gilet #chaussures #soutiengorge #manchette #sac #manteau #salopete #cardigan #VirginieLepron #MonsieurCharli #interview #accessoirée #foulard #éthique #homme #cuir #pochette

0 vue
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

a propos

           

LE SENS INVERSE propose des ateliers de conseil en développement aux petites et moyennes entreprises à travers une communication positive engagée et durable. 

Nos Ateliers :

"Structurer son projet"

"Construire son identité de marque durable"

"Créer sa boutique éphémère & éthique"

 

contact@lesensinverse.com

06 85 43 00 96